Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Centre de formation
Cantine scolaire
Nos Programmes sont réalisés avec l'appui de :
accueil>Résultats atteints

Pour la formation

1335 Enseignants, Administratifs et Inspecteurs officiels formés dont :

Pour l’équipement

Depuis le début du Projet, nous avons déjà équipé les écoles, le Centre de formation et la Coordination comme suit :

Pour le suivi pédagogique

Plusieurs suivis pédagogiques ont déjà été organisés respectivement par :

Pour les échanges

Grâce au financement de EED, plusieurs échanges ont déjà eu lieu entre le Congo et les autres pays et projets à savoir : (voir schéma ci-contre) Cfr schéma pg 23

Productions

Impacts

La méthode est très bien acceptée et appréciée dans nos écoles de la ville de Goma, de Bukavu, de Butembo et des environs .du moins là où presque tous les enseignants sont déjà formés. Les échos de cette méthode retentissent dans différents milieux environnants. Que ce soit les autorités scolaires, politico-administratives et ecclésiastiques, tous à chaque fois qu’ils ont l’occasion de s’exprimer à ce sujet, surtout lors des cérémonies d’ouverture et de clôture de nos séminaires, ils aimeraient que la méthode ne puisse pas se limiter seulement à la C.B.C.A. mais qu’elle soit vite vulgarisée dans toutes les écoles ; même celles du réseau officiel ou étatique. C’est donc dans ce cadre que, nous essayons d’associer quelques agents des autres réseaux d’enseignement.

Notons également que les programmes nationaux préconisent actuellement, pour l’enseignement dans notre Pays, le recours aux méthodes actives et participatives. Depuis que nous avions commencé la formation jusqu’aujourd’hui, nous ne nous sommes jamais retrouvés en face d’une équipe d’enseignants qui manifestent un désintéressement vis-à-vis de la méthode moderne à la sortie de la formation. Tous nous promettent dans leurs différents témoignages l’utilisation ou l’application de la méthode aussitôt retournés dans leurs écoles respectives.

Les déclarations des élèves et écoliers à l’issue de nos pratiques dans les classes nous réjouissent beaucoup. En fait, ces derniers souhaitent que tous les cours se dispensent par cette méthode active, participative et tolérante ; car pour eux cette méthode leur permet de s’exprimer librement, d’échanger, de s’entraider. Elle favorise la communication, la démocratie, le dialogue et la collaboration. La méthode libère l’élève et lui permet de quitter sa timidité. Les élèves se sentent plus libres de poser des questions à leurs camarades qu’à l’enseignant. L’élève se sent relaxé et prêt à bien assimiler la matière

Bref, l’application de la PAP dans nos écoles a eu comme impact :

| | Accueil | ©Communauté Baptiste au Centre de l'Afrique - Coordination Communautaire des Ecoles Conventionnées Protestantes ® 2010