Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Centre de formation
Cantine scolaire
Nos Programmes sont réalisés avec l'appui de :
accueil>Réorientation

L’avenir de l’exercice des services de l’aumônerie dans les écoles devra voir l’autonomie de ceux que l’Eglise y affectent comme aumôniers, à côté de ceux qui doivent continuer à travailler comme professeur de religion, que le Ministère de l’enseignement agrée jusque là. Et le coin relatif aux activités à l’œuvre au sein de l’aumônerie a dressé le tableau qui suffit en lui-même pour démontrer combien cette tâche n’est pas la moindre.

Dans un prochain avenir, les aumôniers dans le contexte actuel des traumatismes de tout genre devront être assez formés en counseling. Pour ce fait, les écoles qui ont des services de l’aumônerie devront permettre qu’il y ait une infrastructure favorable à l’aspect de l’écoute recréatrice des victimes des traumatismes.

A l’école primaire, un poste pour un aumônier devra être pourvu. En effet, avec les violences de diverses faces que les enfants subissent, parfois de leurs parents pour certains, parfois des inconnus pour d’autres, et, pire encore, parfois de leurs maîtres, les temps même réclament que cela devienne une réalité dans un avenir très proche.

Si aujourd’hui l’on peut dire qu’il n’y a pas de production scientifique des services de l’aumônerie, l’autonomie des aumôniers dans l’avenir pourra bien y mener.

L’Etat devra user d’une lecture autre à l’endroit des écoles conventionnées et le service de l’aumônerie qui y fonctionne. Les fruits de l’œuvre missionnaire ont prouvé être assez utile à l’Afrique lors de ses dilemmes. Les Conférences Nationales ont été partout une affaire possible grâce à l’Eglise. Du Sud jusqu’au Nord, cela est vrai.

| | Accueil | ©Communauté Baptiste au Centre de l'Afrique - Coordination Communautaire des Ecoles Conventionnées Protestantes ® 2010