Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Centre de formation
Cantine scolaire
Nos Programmes sont réalisés avec l'appui de :
accueil>Publications

Peut-on vraiment parler publications dans un contexte d’une culture où manque la promotion du livre ? Là où dans la vie sont rares ceux qui ont réussi à lire un livre en entier dans le parcours de leurs études ? Là où aussi écrire semble l’apanage des occidentaux ? Pourtant par ici par là se lisent des initiatives qui seulement manquent des appuis. Fort heureusement dans les ECP/CBA se conçoit l’idée de susciter ceux qui osent faire connaître au monde ce pas de la plume qui joue mieux aux champs des batailles sans y faire entendre au bruit de crépitement (des balles).

Est-il que le contexte économique de la RD Congo, les filets des guerres tendus de partout, les nasses des traumatismes en branle à chaque coin ne favorisent pas que s’éclosent des idées à rassembler pour enfin les publier en livres. Mais quelque chose bouillonne. Quelque chose paraît devoir germer, comme d’un désert. Comme d’un néant… Et ce site des ECP/CBCA veut contribuer à les faire porter aux tables des personnes qui aiment les livres : chercheurs qu’ils soient, éditeurs qu’ils puissent aussi être, ONGs intéressées à la promotion de la connaissance par le livre.

Alors que se lance ce site justement pour aussi faire la promotion de la connaissance par le livre, cet espace au coin des publications se veut être une opportunité de mise en branle de ce qui monte de méninges, de doigts, et de plumes des personnes y intéressées. D’abord et de préférence ceux qui ressortent des ECP/CBCA ; sans fermer la porte à ceux du dehors ; ceux qui ont de quoi attirer l’attention sur une quelconque publication.

Quelques initiatives

Nous signalons d’abord la production du Coordinateur des ECP/CBCA. En effet, lui et Mr. Jérôme Kasereka Muvunga alors Directeur du Département Médical de la CBCA, ont contribué à l’article " Le rôle des églises dans le domaine de l’éducation et de la santé " au livre, Entwicklungsträger in der DR Kongo : Entwicklungen in Politik, Wirtschaft, Religion, Zivilgesellschaft und Kultur édité par Manfred Schulz, publié en Allemagne chez Lit Verlag Dr. W. Hopf à Berlin en 2008, pp. 346-360. Pour d’ambles détails, prière consulter le site : www.umverteilen.de

Les lecteurs internautes intéressés à ce domaine, trouveront que la rubrique L’aumônerie scolaire dans ce site des ECP/CBCA a des points qui amplifient bien la note relative à l’Eglise et l’éducation dans l’article précité.

Nous les invitons en outre à découvrir aussi la table du Directeur des Etudes de l’Institut Majengo, à Goma. Ce pédagogue théologien est un auteur écrivain qui a une matière assez variée mais qui souffre encore des effets du Tiers Monde en général et de la guerre à l’Est de la RD Congo, en particulier. De ses recherches sont déjà sortis en publication deux œuvres. La première présentée à l’Université Libre des Grands Lacs en 2003 comme travail scientifique en vue de son diplôme de Licencié en Théologie : La portée du nom dans le livre d’Exode. Ce travail suffisamment scientifique avait comme Directeur scientifique, le Rév. Prof. Samuel Ngayihembako Mutahinga, aujourd’hui Recteur honoraire.

Ce dernier voulait voir un jour ce travail assez original en forme de livre. Le travail traverse le deuxième livre biblique de l’Ancien Testament sous sa lumière généalogique. Cette lumière est celle cachée derrière le titre rabbinique, Voici les noms d’Exode. Faisant ainsi lire le livre d’Exode sous cette piste inconnue des noms, Mr. SIVAMWANZIRE SEKEREVETE Sophéreth surprend en débouchant avec des leçons sur l’identité inclusive, sur la démocratie qui n’exclut personne… et d’autres plusieurs encore.

La seconde œuvre déjà publiée et dont le titre est original c’est " La sagesse du méli-mélo ". Ce livre a été préfacé par le Rév. Prof. Samuel Ngayihembako Mutahinga, Recteur de l’Université Libre des Grands Lacs (ULPGL) en février 2008. Il s’agit d’une matière d’éducation en langage de sagesse. Plusieurs de ceux qui l’ont déjà lu (dont Marleen de la Solidarité Protestante Belgique et le camerounais Emmanuel Kouakam en séjours séparé de travail intense à Goma) l’ont trouvé captivant. Ce livre circule dans les mains des membres de certaines familles.

Quelques exemplaires isolés sont ainsi déjà à Bruxelles, au Togo, au Cameroun, à Kigali au Rwanda et peut- être ailleurs encore. Son contenu se couvre ici en entier, mais avec une plus grande richesse que la deuxième édition devra porter au monde en format livre. Le dit livre lui a porté à en plus concevoir ce qu’il titre comme L’institution de la sagesse. Le contenu couvre des surprenants aspects. Ils concernent la compréhension et la nécessite de la sagesse en tant qu’une des trois trames des Ecritures Saintes. Cela, en vue d’une lumière vers ce qui est devenu le troisième millénaire mais qui souffre du manque de sagesse dans les chefs des grandes puissances et des institutions du millénaire passé.

Quelques titres

L’Afrique des Ecritures qui est une tentative de repérer l’image positive et le statut debout de l’Afrique, cela à partir du contenu pluri millénaire biblique. Il s’agit des résultats d’une lecture d’environ 20 ans maintenant. C’est plus avec le but de faire remonter la force qu’a été le Nil pour ce qui doit avoir été l’inspiration même des premiers penseurs Hébreux des temps pharaoniques. Si ce projet est publié, il devra révolutionner ce qu’est le paradigme théologique actuel et ce qu’est l’image si ternie du continent noir aujourd’hui.

En effet, d’une manière générale, toutes les recherches à sa table visent à porter à un transfert urgent des paradigmes actuels, ceux de la théologie de la dispersion pour une théologie du rassemblement de l’humanité. C’est surtout dans ces mêmes perspectives que ce projet l’a mené au titre qui suit, La clé africaine de l’exégèse. Dans ce projet, l’auteur démontre combien l’expérience des Hébreux en Afrique, auprès du Nil, a su ouvrir à la théologie biblique depuis Genèse à l’Apocalypse.

La théologie et la pédagogie. Il s’agit ici d’un fruit direct des enseignements bibliques déclenchés par la première séance des séminaires de Mr. Christian Grêt à Goma. L’auteur y présente sa lecture pédagogique du livre d’Esaïe. En pédagogue et théologien de formation il mène les lecteurs sur un pont entre la théologie du livre d’Esaïe et la force pédagogique de l’approche en vogue aujourd’hui ; la Pédagogie Active, Participative et Tolérante. Il dresse une issue merveilleuse vers l’éducation pour une mondialisation qui puisse être au service de l’humanité et non à un coin de la planète seulement, comme c’est le cas aujourd’hui.

La biodiversité et la théologie biblique de l’écologie. Il s’agit ici d’un outil qui vise à engager l’Eglise sur le terrain des verts dans le monde. L’auteur met à jour des passages bibliques d’où un fond merveilleux en faveur de la protection de la création s’étale aux yeux du lecteur. Il faut signaler en bref que sa table a déjà 17 projets de livres à publier. Tous sont, nous semble-t-il, des perles dans la poubelle de la guerre qui déchire son peuple depuis deux décennies. Mais cet auteur manque d’appui.

A présent, pour raison d’un simple goût aux fruits à sa table, les internautes peuvent lire dans le site actuel les contenus de :

Tous sont déjà ci haut évoqués. Tous sont conçus sous ce qu’il appelle : Perspectives bibliques africaines (PBA en sigle).

Pour entrer en contact direct avec lui, :

E-mail c’est : sivseksophereth@yahoo.fr.
téléphone mobile : +243 998668658.

| | Accueil | ©Communauté Baptiste au Centre de l'Afrique - Coordination Communautaire des Ecoles Conventionnées Protestantes ® 2010