Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Centre de formation
Cantine scolaire
Nos Programmes sont réalisés avec l'appui de :
accueil>L’expérience de l’Intitut Majengo

Des stratégies de la réputation de l’Institut Majengo, le fait est devenu évident. Les écoles publiques gérées par la CBCA acquièrent de plus en plus une renommée notoire. Elles se démarquent de plusieurs autres implantées dans le même milieu.

Parmi ces écoles, figure l’Institut Majengo. Mais alors, quelles sont ses stratégies ? Il y a lieu de citer le dévouement des enseignants, le souci créé chez les élèves pour faire toujours la différence, la force motivante du mot matinal, la création d’une " journée dit du titulariat " et " les objectifs quantifiés ".

Du dévouement des enseignants

Il ne s’agit pas de dire que tout est parfait chez les enseignants de Majengo. Mais il y a un fait certain : la plupart d’entre eux prennent bien au sérieux leur action pédagogique. Aussi trouve-t-on chez eux le souci d’occuper les élèves au cours des heures supplémentaires en vue de parfaire certaines choses et/ou de combler les lacunes constatées chez la plupart. Cette façon d’agir apporte un souffle nouveau qui mène vers des bons résultats. A chaque fois qu’il le faut, les parents sont avisés quant à la séance supplémentaire.

Du souci créé chez les élèves pour faire la différence

Concernant cet aspect précis, l’aumônerie scolaire un rôle important. Le culte scolaire hebdomadaire revient souvent sur le fait de devoir se distinguer du commun des élèves de Goma ou d’aujourd’hui. Le modèle à imiter est à chercher ailleurs. Cela pousse les élèves à vouloir faire la différence par rapport à ce qui est monnaie courante dans la plupart des écoles de la place. Par ailleurs, la tradition que l’école s’est acquise quant à la réussite aux examens d’Etat, renforce l’expérience du succès chez les élèves. Si nos aînés ont réussi grâce à leur ténacité à toute épreuve nous devons suivre leur exemple : l’appât d’un diplôme presque assuré pousse les élèves à faire la différence dans une société exposée aux dérapages et aux anti- valeurs. Le goût pour l’excellence s’enracine petit à petit.

La force du mot matinal

Cet aspect est certes en recoupement avec ce qui précède ou suit. Chaque matin, l’autorité de l’école tient un mot matinal au rassemblement de tous les élèves et enseignants. L’intervenant parle pour allumer une sorte de feu de motivation. Il se fait en soulignant certains aspects de la vie de l’Institut Majengo. Ce mot finit toujours par inculquer dans l’esprit des élèves ce qu’il faut prendre pour cheval de bataille afin de s’accommoder au rythme de travail dans cette école.

Ce rythme, il est vrai, déboussole souvent ceux qui aiment la bassesse, le travail fait en mi-chemin et la paresse. Chaque élève et chaque enseignant quitte ce rassemblement avec l’envie de suivre la ligne de conduite tracée. Ce mot est d’une portée psycho pédagogique. Chacun se sent interpelé à prendre conscience de l’allure du travail qui l’attend. Même si cela peut être considéré comme un refrain de principe, les fruits récoltés ont chaque fois prouvé l’efficacité de la force du mot matinal tel que conçu à l’Institut Majengo.

Des objectifs quantifiés

A l’Institut Majengo s’est exploite la notion des objectifs quantifiés. C’est pour opérationnaliser la motivation pour l’excellence tantôt évoquée. Les autorités de l’école ont trouvé bon de procéder ainsi depuis un certain temps. Les titulaires des classes sont priés de travailler chacun avec ses élèves. Ceux-ci, après une orientation qui ramène chacun devant sa conscience, estiment en termes de pourcentage leurs chances de réussite.

Ayant fixés ses objectifs, chaque élève est appelé à s’appliquer en conséquence. Cette approche pédagogique est en train de porter quelques fruits au fur et à mesure que le procédé s’enracine chez les élèves. A l’aide du cahier de communication, les parents sont appelés à participer au suivi. Ce procédé aide les élèves à maintenir le rythme de travail adopté. Chacun élabore son horaire d’étude, de manière à atteindre les objectifs quantifiés. Le mot matinal revient souvent et chaque élève se les rappelle et renouvelle son engagement.

De la journée du titulariat

Il s’agit d’un jour fixé chaque trimestre. La journée est consacrée à l’action des titulaires dans leurs classes. Elle consiste en un espace de partage franc entre les élèves et le titulaire et dure une heure entière de cours où chaque titulaire s’arrête un moment auprès de ses élèves. Chaque titulaire a l’occasion d’écouter amplement les élèves. Ceux-ci exposent leurs difficultés, leurs joies et leurs souhaits en termes pédagogiques. Toutes les forces et faiblesses constatées sont prises au sérieux dans une séance pédagogique de l’autorité avec les enseignants de la classe. Cela permet de voir comment réorienter l’action pédagogique de chaque enseignant selon les aspects évoqués par les élèves. Certains points évoqués par les élèves ou constatés par le titulaire lui-même peuvent devenir une matière à développer avec sagesse lors du mot matinal.

Voilà les stratégies que l’Institut Majengo a mis spécialement en marche pour appuyer l’action pédagogique normale dans les écoles.

Sivamwanzire Sekerevete Sophéreth
| | Accueil | ©Communauté Baptiste au Centre de l'Afrique - Coordination Communautaire des Ecoles Conventionnées Protestantes ® 2010