Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Centre de formation
Cantine scolaire
Nos Programmes sont réalisés avec l'appui de :
accueil>Atélier sur la pauvreté, l’éducation et le trafic d’enfants tenu au centre de formation pédagogique Rudolf à GOMA

Dans le cadre de l’encadrement des enfants, la VEM vient d’organiser un Atelier d’échanges sur la Pauvreté, l’éducation et le trafic d’enfants à l’intention de ses églises membres du Cameroun, de la Tanzanie, du Rwanda et de la République Démocratique du Congo. Cet atelier vient de se tenir à Goma du 16 au 20 octobre 2013 au Centre de Formation Pédagogique Rudolf de la C.B.C.A (Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique).

L’objectif principal de cet atelier était de mettre ensemble les responsables de l’Education de ces différentes églises afin qu’ils réfléchissent sur la mise sur pied des programmes pouvant permettre la réduction de la pauvreté et lutter contre le trafic d’enfants à travers l’éducation. Les exposés des uns et des autres avaient pour but majeur la démonstration de chaque Eglise-Membre sur ce qu’elle fait dans ce domaine de lutte contre la pauvreté et le trafic d’enfants à travers les activités de son département de l’éducation.

Tout a commencé par une méditation très riche en orientations présentée à l’ouverture de cet atelier par le Vice-Président et Représentant Légal Suppléant de la CBCA, Rév. Prof. Samuel NGAYIHEMBAKO MUTAHINGA. La Méditation était tirée de 1 Jean 2 : 12-18. Le Rév. Pasteur a insisté sur le fait que nous devons parler de la pauvreté, et de la primauté de la parole de Dieu qui doit être au centre de notre éducation pour que nos jeunes gens soient vainqueurs du malin. Nous devons insister sur l’importance de la parole de Dieu. Disons-leur de ne pas abandonner la Bible, qu’elle soit constamment parmi les livres qu’ils préfèrent lire. Dans l’éducation de la jeunesse, insistons sur la primauté de la parole de Dieu. Insistons là-dessus afin que nos jeunes ne soient pas emportés par le monde.

JPEG - 18.7 ko
Le Rév. Représentant Légal Suppléant à l’ouverture de l’Atelier
JPEG - 28.8 ko
Photos des participants avec le Vice-Président juste après l’ouverture de l’Atelier
logo

A travers cette méditation, il a expliqué l’expérience de la CBCA dans l’encadrement des jeunes en disant que la CBCA insiste sur l’importance de la parole de Dieu. La CBCA est en train de placer des aumôniers car l’on a trouvé que les professeurs de religion avaient une charge qui ne leur permettait pas de bien encadrer la jeunesse. C’est pourquoi, l’aumônier vient organiser les cultes, les études bibliques, les recollections, l’écoute des enfants en problème et des membres du personnel. Il est un complément indispensable au professeur de religion. Avec cette nouvelle expérience, la CBCA pense que les écoles pourront bien contribuer à combattre tous ces maux qui rongent notre société dont la pauvreté qui peut être aussi mentale.

Le Système éducatif qui doit favoriser la créativité et la productivité. C’est pourquoi la CBCA recourt aux nouvelles méthodes qui favorisent l’activité de l’enfant. Pour que nous formions des jeunes forts, inculquons-leur la parole de Dieu et qu’elle demeure en eux afin qu’ils ne soient pas emportés a – t – il ajouté.

Enfin le Rév. Pasteur Samuel a loué Dieu pour la grâce accordée par Dieu à la CBCA pour accueillir cette rencontre. C’est par l’amour de Dieu que chacun des participants a accepté de venir à Goma. Sa prière est que les travaux se terminent dans le calme. Il termine par recommander les travaux au Seigneur ; il ouvre ainsi les travaux par la prière et remet les badges des participants à David Wafo, le modérateur de la rencontre, pour qu’à son tour il les remette aux participants.

La journée du 16 octobre a été consacrée aux présentations des différents départements de l’Education des Eglises-membres sous le thème «  Qui sommes-nous ? » ou « Who are we ? » où chaque Responsable de l’éducation devait présenter le travail de son église quant à l’éducation de la jeunesse. Pendant une vingtaine des minutes chaque Responsable a donné d’une manière brève la structure de son département, l’organisation de l’éducation au sein de son pays et de son église, le niveau des écoles organisé, le type d’enseignement (enseignement général ou professionnel), la gestion des écoles (étatiques ou privées), la place de l’éducation chrétienne au sein des écoles ou sous sa gestion, le financement de l’enseignement, le partenariat, le rapport entre le gouvernement et son église etc.

La présentation des différents thèmes de cet atelier a commencé dans l’après-midi de cette journée par l’exposé sur « La conduite d’une Action éducative dans un contexte de crise ». Ici la CBCA a montré comment elle organise l’enseignement malgré la situation de guerre que l’Est du Congo traverse. Les autres exposés ont suivi notamment :

  1. L’importance des méthodes actives et participatives dans les écoles de la CBCA ;
  2. Providing education in a context of poverty : Vocational Education « La conduite d’une action éducative dans un contexte de pauvreté : enseignement professionnel » ;
  3. Le Thème de la VEM (MEU) ;
  4. Le Rôle de l’Education Chrétienne dans nos écoles

Quelques Photos des Présentateurs des Exposés

JPEG - 18.5 ko
Le Formateur Kasreka Tuvere qui explique le Système éducatif congolais
JPEG - 24.8 ko
Mr. Polisi Kivava qui explique le thème sur la pauvreté, l’éducation et le Trafic des enfants
JPEG - 26.8 ko
Le Pasteur Jules Kamgue dans la présentation de son Département de l’Education
JPEG - 26.8 ko
Le modérateur DAVID WAFO dans la présentation du thème sur la VEM(MEU)

A travers tous ces exposés les différents présentateurs ont insisté sur la place de la Parole de Dieu dans la lutte contre la pauvreté et le trafic d’enfants mais aussi sur leur encadrement à travers des centres spécialisés d’apprentissage des métiers. Pour que nous formions des jeunes forts, inculquons en eux la parole de Dieu et qu’elle demeure en eux afin qu’ils ne soient pas emportés. Si nos jeunes trouvent des occupations professionnelles génératrices des revenus eux-mêmes peuvent résister aux différentes sollicitations du monde actuel.

JPEG - 22.4 ko
Le Prédicateur Robert Charles Lymo en train d’expliquer son thème sur l’unité au sein d’un bureau d’Eglise
JPEG - 19 ko
Image qui symbolise l’unité du corps revêtu des armes de Dieu

La journée de vendredi 18 octobre 2013 a commencé par une méditation biblique dirigée par Robert Charles Lymo de ELCT-ECD / Tanzanie au bureau de la CBCA. Il a démontré clairement que c’est seulement l’unité qui peut aider la CBCA de se développer.

C’était un bon moment également de la présentation des participants au Staff de la CBCA. La délégation a été marquée par la visite du Centre Gratia counseling de l’Institut Himbi juste après cette méditation biblique. Ils ont d’abord suivi deux leçons données avec la méthode PAP (Pédagogie Active et Participative) à l’EP Himbi et à l’Institut Himbi. Avec les travaux de groupe des élèves, tout le monde a compris que cette pédagogie peut aider les enfants à devenir créatifs et être capables de collaborer, de discuter avec les autres en cas de difficultés. C’est une méthodologie qui favorise très bien les échanges.

JPEG - 43.9 ko

La maman aumônier, Madame Katungu Muteho Defrose a présenté la Mission, la Vision et les objectifs du centre. Elle a expliqué comment la nouvelle approche de l’aumônerie est meilleure que l’ancienne approche car maintenant elle peut s’occuper des enfants à temps plein car elle n’a plus de charge-horaire. Les enfants se sont succédé tour à tour pour parler de l’aide spirituelle reçue à travers les actions du Centre Gratia. Un ex enfant-soldat a témoigné de son salut reçu à travers les enseignements du Centre et maintenant il s’engage à servir Dieu et les hommes. Il a même décidé de faire la médecine afin de sauver plusieurs âmes car il reconnaît avoir mis fin à la vie de plusieurs personnes pendant qu’il était soldat. D’autres jeunes gagnent de l’argent, ils paient eux-mêmes les frais scolaires suite aux activités professionnelles apprises au Centre. La maman aumônier aide les jeunes à se fixer des visions lointaines jusqu’à ce qu’un jeune du nom de Christian prend l’engagement de devenir un jour président de la RDC.

JPEG - 100.1 ko
Evaluation de la leçon à l’EP Himbi

La journée de samedi 19 octobre a été l’occasion de mettre les participants dans des groupes afin qu’ils réfléchissent sur les différents défis auxquels font face nos églises pour proposer des solutions appropriées. Ils ont réfléchi également sur comment travailler ensemble. Plusieurs défis ont été évoqués et chaque groupe a proposé des solutions à ces défis. Cette journée a permis également aux participants d’aller rendre visite aux déplacés de guerre à Mugunga où ils ont prié pour les besoins des déplacés mais aussi pour la paix en RDC.

Avant de rentrer dans leur pays respectifs, les participants ont participé au culte le dimanche 20 octobre 2013 à la Paroisse CBCA Virunga où les travaux ont été officiellement clôturés par le Vice- Président et Représentant Légal Suppléant de la CBCA, Rév. Prof. Samuel Ngayihembako Mutahinga. C’est l’un des participants, le Pasteur Jules Simo Kamgue qui a prêché ce jour-là. Les Jeunes de la CBCA ont émerveillé les visiteurs en leur offrant des cadeaux symboliques. Ils les ont accompagnés jusqu’à la frontière rwandaise pour ceux qui partaient en Tanzanie.

Article fait par Jean Kakule Musubao
Agent du Département de l’Education de la CBCA
| | Accueil | ©Communauté Baptiste au Centre de l'Afrique - Coordination Communautaire des Ecoles Conventionnées Protestantes ® 2010